Forme 8 – Goulot d’étranglement à la sortie d’une boîte cnienne

Dans toute boîte crânienne, il est statistiquement inévitable que certaines synapses (reliant deux neurones entre eux) ne soient transmises par aucune partie supérieure du squelette humain — qualifiée C1. À partir d’un huitième du poids du corps accueilli dans la boîte crânienne de votre choix, 95% des places sont réservées aux neurones engagés dans un parcours militant et dotés de faibles ressources.


5 réflexions au sujet de « Forme 8 – Goulot d’étranglement à la sortie d’une boîte cnienne »

      1. L’acné du scabellon

        Eh quoi oui, la tige est de traviole… Et le code pénal, vous l’avez vu droit ?
        Les mots y sont une inflammation des follicules pilo-sébacés, et le récit un spectacle itinérant. Certes, la beauté n’a jamais produit que des trous du cul ! Toutefois…

        À la saint-Hyacinthe, on peut semer sans crainte.

        1. Sang d’encre

          C’est ainsi que j’ai intitulé ce traitement (se faire un sang d’encre = to be worried sick) ; mais je ne suis pas inquiet, et me transforme en seiche, encornet, calamar, poulpe et autres mollusques à tentacules pour attraper le clavier afin d’injecter de l’analogique au moyen du digital.

          1. Hou la j’ai peur !

            Huit tentacules et des centaines de ventouses ; moi qui n’ai jamais assez d’écume iodée au creux de mes deux jambes pour entourer l’une ou l’autre de mes vagues amantes, c’est parfait ! J’ai le goût saphique on le voit, et les slurps-flurps très adhérents !

             

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *